Vivre les saisons

23.10.2014
|

Ne me huez pas mais je dois vous avouer que je suis de celles dont la récente chute des températures réjouit … L'automne est là !

Car même si l'été tardif m'a permis de profiter des parcs, jardins et des rues ensoleillées de Paris, je suis une fleur d'hiver, une fille qui s'épanouit davantage au milieu des températures fraîches. 

Un thé fumant à la main, la chaleur d'une couverture sur les jambes, la lumière du soir qui baisse et les gouttes qui font la course sur la fenêtre : rien ne saurait plus me réjouir.

Sur ce point, il y a une réflexion que je voulais partager ici.

Cette année, j'ai décidé de profiter de ce que chaque période de l'année a à nous apporter. J'ai décidé de vivre les saisons intensément, de me réjouir de chaque changement climatique, de chaque lot de célébrations que l'année nous offre.

Je pense que la slow-life c'est aussi ça : accueillir la saison avec une joie intense, ne pas vouloir la plage en hiver et la neige en été. Ne pas pester contre les températures qui chutent ou qui montent. Juste profiter de toutes les beautés que la ronde des saisons nous offre année après année.

L'automne, c'est retrouver le cocon de la maison, boire du thé par milliers de litres, se renouer d'amitié avec la douceur des pulls en laine et l'odeur des bottes en cuir, marcher dans les feuilles mortes, savourer leurs jolies couleurs d'ocre à vermeil, sortir sous la pluie, rentrer vite et se réchauffer grâce à chocolat chaud crémeux à souhait.

Cette année, j'ai aussi décidé de célébrer l'automne grâce aux traditions du calendrier (l'hiver apportera également son lot de fêtes gourmandes !).

D'abord, Halloween. Car avant d'être une fête commerciale, Halloween était une célébration païenne et celtique. Elle commémorait la fin des moissons, la fin de l'été et le début de la saison "sombre". Au programme de mon Halloween : une nuit de veillée à la bougie, quelques contes d'un vieux livre, un film qui donne des frissons, une belle citrouille, à la fois lanterne et soupe crémeuse et des chamallows trempés dans du chocolat blanc. 

Puis Thanksgiving. Je trouve le principe de cette fête très positif (en dehors de tout contexte religieux) : dire tout simplement merci pour ce que l'on a. Sans vouloir m'américaniser, je trouve que c'est une belle d'occasion de montrer et de dire sa gratitude. Sans compter que j'ai fait mes premières Pumpkin pie l'année dernière et il ne tarde d'y regoûter ! Au programme donc : gratitudes écrites quelques jours avant, lue à voix haute aux personnes concernées, dinde à la sauge, Pumpkin pie moelleuse et dorée, chocolat chaud. 

Pour moi, ces nouveaux rituels c'est aussi jouir des produits de saison et leur parfaite maturité, et les cuisiner pour en faire ressortir toutes les saveurs.

Et vous, vous célébrez l'automne et les saisons du calendrier ?

Source Photo(s) : Pinterest

Laisser un commentaire: