SLØ

21.08.2013
|

Voilà une revue que j'avais à coeur de vous présenter ! SLØ est une revue que j'apprécie tout particulièrement. J'ai même décidé de m'abonner pour l'année, chose qui n'arrive jamais, c'est dire !

Des photos superbes, un graphisme léché, des couleurs douces et apaisantes : SLØ, c'est une petite pause à s'offrir sous les rayons du soleil d'été au petit matin, un verre de jus frais à la main, ou emmitouflé dans une couverture chaude et moelleuse, un chocolat chaud fûmant posé sur les genoux.

Le prix, 16 euros, peut paraître assez élevé mais selon moi il les vaut. Imprimé en France avec des encres végétales, c'est un objet de qualité. Aucune publicité ne vient gâcher le plaisir de se plonger dans les pages de la revue et c'est pour moi infiniment plus agréable que de lire n'importe quel magazine que l'on peut s'offrir avec seulement quelques euros.

Comme l'indique bien son nom, une sensation de ralenti, une bulle de coton semble m'entourer quand je lis SLØ. Malheureusement, ce n'est pas le cas pour d'autres magazines, d'actualité ou " féminins ". La publicité qui s'y trouve, qu'elle soit cachée ou non, me donne le sentiment de ne jamais vraiment faire de pause dans le grand tourbillon de consommation dans lequel nous sommes pris bien involontairement.

Moi-même étudiante en journalisme, je pense que l'avenir de la presse papier se trouve dans cette nouvelle façon de consommer : supprimer la publicité, proposer de belles revues, de qualité, revaloriser le papier et faire supporter le coût de fabrication non plus au publicitaire, comme c'est le cas aujourd'hui, mais au lecteur, qui devient alors acteur à part entière dans le processus de création. Accepter de payer davantage pour plus de qualité, c'est un choix qui pour moi s'applique aussi à la presse.

J'aime aussi les mots de SLØ, qui parvient parfaitement à retranscrire et à faire passer des émotions à travers le papier. Grâce à cela, je me replonge avec délectation dans les sensations qui accompagnent chaque saison …

Les recettes de cuisine et les photos qui les accompagnent sont une vraie invitation au plaisir du palais. Avec des produits simples et sains, chaque recette nous plonge dans un univers de pure gourmandise.

Avec trois numéros par an, SLO n'est pas une revue " jetable " mais quelque chose que l'on savoure et à laquelle on peut revenir, comme un bonbon fruité et acidulé dont on fait durer le plaisir …

Source Photo(s) : SLØ : www.studio-slo.com

4 Commentaires:

  1. Je suis tout à fait d'accord sur le principe, bien que je ne l'applique pas moi-même, puisque je ne suis abbonnée à aucune revue. Mais c'est aussi pour ce type de presse-là que je voudrais travailler, si je devais me lancer dans le journalisme. Je crois que la revue XXI manifeste aussi pour la qualité. 

    • J’ai aussi du mal à m’abonner, j’ai un peu l’impression d’être privée de la liberté de me faire un petit cadeau quand j’en ai envie ! Mais pour les petites revues comme SLO, je pense qu’il est bien de faire ce petit geste pour faciliter et assurer sa perennité à plus long terme :) Je connais bien XXI, c’est un peu la bible d’utopie du jeune journaliste plein d’idéaux ^^ Dans le même genre, je ne sais pas si tu connais 6mois : c’est une revue qui ressemble beaucoup à XXI en terme de maquette mais qui est consacrée aux reportages de photojournalisme.

  2. Très très beau magasine en effet, au vu des photos que tu nous présentes. J'ignorais totalement son existence, et pourtant, j'ai très envie de m'en procurer un exemplaire maintenant ! C'est vraiment rare de voir des magasines sans pub, je ne savais même pas que c'était possible… merci d'avoir partagé ! :)

  3. Comment puis-je m'abonner à la revue SLO ?

Laisser un commentaire: