La quête d’un appartement (à louer) : mes conseils

27.05.2015
|

Le mois de juin arrive à pas feutrés et avec lui entrent en scène la fin de l'année estudiantine et la valse à mille temps des recherches d'appartements.

Je crois que chercher un chez-soi qui nous correspond est plus qu'une simple formalité administrative.

On y passe beaucoup de temps, c'est donc vital de s'y sentir bien si on veut y passer de doux petits-déjeuner et de belles nuits (et de joyeux dîners et de beaux week-end).

Le minimalisme c'est choisir avec soin ce qui nous entoure et cela passe aussi par l'endroit où l'on vit, même si on n'y est que de passage.

Ayant traversé l'épreuve de la course au chez-soi récemment (et ayant trouvé belle chaussure à mon pied), voilà les quelques petits conseils que je pourrais donner à celles et ceux qui s'engageraient dans cette bataille immobilière. 

Savoir ce que l'on cherche

C'est le plus important. Prenez d'abord le temps de vous renseigner sur quelques sites pour connaître les prix par rapport aux mètres carrés du quartier/de la ville où vous souhaitez habiter. Ensuite, fixez-vous une liste de critères exhaustifs par ordre d'importance pour vous : logement neuf ou non, surface minimum, prix maximum avec les charges, meublé ou non, etc. 

Préparer un dossier complet (et joli, s'il vous plaît)

Avec le nombre incalculable de pièces réclamées par les agences et les particuliers, prendre le temps de créer un dossier bien fait avant de commencer toute visite vous en fera gagner par la suite. A titre d'exemple, avec trois garants, notre dossier faisait une soixantaine de pages (oui oui). Rassembler tous les documents et les mettre en page prend du temps, il ne faut pas le sous-estimer.

Une première page avec le récapitulatif des informations importantes (coordonnées et revenus) et en couleur (une feuille A4 à acheter en papeterie ou en magasins de beaux-arts) 1) rendra votre dossier joli 2) pourrait éventuellement faire ressortir votre dossier du lot (littéralement) si vous êtes plusieurs à demander le même logement.

Un petit plus : faire une lettre de motivation. Non, ça n'est pas un entretien mais oui, ça peut faire pencher la balance en votre faveur si votre dossier est un peu bancal (à Paris, aucun dossier n'est jamais assez bon). Vous êtes non-fumeurs, allergiques à la poussière, plutôt casaniers que fêtards ? Vous avez déjà régulièrement versé des loyers auparavant ? N'hésitez-pas à le mentionner. 

Créer des alertes sur les sites d'annonces

C'est l'astuce slow de la recherche d'appartement. Eplucher les sites d'annonces immobilières, ça devient vite très chronophage (et décourageant quand on ne trouve pas ce qu'on cherche). Heureusement, la plupart des sites en ligne proposent la création d'alertes.

Le principe est simple : vous entrez les caractéristiques du type d'appartement que vous cherchez et le site se charge de vous envoyer les annonces qui y correspondent sur votre boîte mail en temps réel. 
Cela permet aussi d'être très réactif quand une annonce est mise en ligne (la réactivité : la qualité n°1 quand on cherche un appartement à Paris).

Ne pas (forcément) se focaliser sur un quartier précis

On a parfois une idée toute faîte de l'endroit où on voudrait vivre. Cependant, à certains moments, on peut être agréablement surpris en visitant des appartements dans des quartiers – pourtant inconnus jusque là – très agréables. Cerner un périmètre un peu plus large que prévu et exclure les endroits où ne veut pas absolument pas vivre, c'est souvent plus réaliste et plus efficace que de se focaliser sur un endroit bien précis.

Essayer de se projeter

Vide, un appartement peut avoir l'air plus vieillot que lorsqu'il est aménagé. Quand on visite, on a tendance à faire attention aux menus détails car tout se voit dans un appartement nu : la tuyauterie au mur, les prises mal finies, les murs un peu abîmés, etc. Il faut essayer de se projeter et faire abstraction des petites imperfections. A l'aménagement, la plupart du temps, tous ces infimes détails disparaissent. 

Faire des concessions (mais pas n'importe lesquelles) …

Il est rare qu'un appartement rassemble tous les critères qu'on a fixé. Il faut souvent faire un choix parmi ceux-ci. 

Je pense que certains sont moins essentiels que d'autres. Par exemple, l'importance de la surface n'est pas toujours un critère absolu. Un petit 30m2 bien agencé peut avoir l'air plus grand qu'un 40m2. Un appartement au dernier étage sans ascenceur peut valoir la peine (après tout, on ne monte les escaliers qu'une à deux fois par jour et en plus, on a le bonheur de ne pas avoir de voisins au-dessus). 
Par contre, un espace très peu éclairé ou avec un vis-à-vis proche peut vite se révéler être un mauvais choix pour la vie quotidienne.

… tout en restant intransigeant sur certains points 

Fixez-vous quelques critères essentiels et soyez fermes là-dessus. Personnellement, je m'étais fixée quelques "absolus" pour l'intérieur de mon nouveau chez-moi : des murs clairs, du parquet et de la lumière. Il faut rester souple tout de même : même si la peinture est un peu défraîchie et que le parquet est un peu rayé, ça n'est pas bien grave.

Si l'appartement que vous visitez vous semble assez bien mais ne répond pas à ces critères essentiels, passez à autre chose. On peut avoir peur de laisser s'échapper un appartement qui nous plaît moyennement lorsqu'il remplit un certain nombre de caractéristiques souhaitées. Mais prendre un appartement par peur de ne (peut-être) pas trouver mieux, c'est une décision fertile pour les regrets. 

Enfin (et surtout) : ne pas désespérer.

Ne laissez-pas les oiseaux de mauvais augures vous dire que "ouh, cela va être difficile" car en vrai, quand on est bien préparé, trouver un joli appartement, c'est beaucoup simple qu'on le ne croit (même à Paris). Et si cette petite perle rue Marguerite vous échappe, prenez-vous une longue respiration et dites-vous que très certainement un autre joyau vous attend à la prochaine visite.

Voilà donc un article très terre-à-terre. Mais pour que l'esprit se développe – car on le sait bien, il est comme les fleurs – il lui faut de la lumière, de l'espace, et un écrin bien à lui où l'inspiration saura venir le trouver. Pour s'envoler en pensées, on doit donc parfois d'abord partir du sol : )

Et vous, avez-vous des astuces pour trouver un doux chez-soi sans encombres ? 

Source Photo(s) : Lemon Coco

8 Commentaires:

  1. Que de bons conseils ! Tout ceci est très vrai et très bien vu. Pour ajouter ma pierre à l'édifice, je peux donner quelques conseils de "propriétaire" ayant moi-même du chercher un locataire pour mon appartement parisien suite à mon déménagement en Province…

    – Soyez sympathiques ! Vos proprios sont des humains ! Ce qui nous a le plus importé à mon coinjojnt et moi-même lorsque nous avons pris notre décision, c'était le "feeling". En gros, nous avons loué à un couple que nous avons trouvé très sympas et avec qui le contact était bien passé, mais qui n'étaient clairement pas ceux qui avaient les meilleurs garants ou le plus gros salaire. Il s'avère que nous ne nous sommes pas trompés car ce sont des gens très sérieux et toujours aussi sympas. A l'inverse, nous avons fait visiter à des personnes qui tiraient la tronche et / ou désagréables et il est certain que nous ne leur aurions jamais confié notre bien…

    – Si vous cherchez à Paris, pensez à la toute petite couronne ! Notre appartement est situé à Charenton par exemple, à 5 min du 12e et avec le métro, et pourtant les loyers sont un peu moins chers qu'en plein Paris…

    – Prenez le temps pendant votre visite de vous isoler un moment dans les pièces telles que les chambres, afin d'être sur d'en apprécier l'atmosphère et surtout, le calme ! (ou pas ^^) Un couple qui a visité notre appartement s'est enfermé 5 minutes dans la chambre et au final en est ressorti en disant que le bruit de fond de la rue était un obstacle pour eux (tous deux insomniaques) bien que le reste de l'appart leur ai beaucoup plu. Et bien je me sois dit que la manoeuvre semblait étrange, j'ai ensuite pensé que c'était la meilleure façon de savoir si on se sentait bien ou pas dans un logement…

     

    • Hello Mar ! 

      Bien prendre le temps de visiter et de voir si l’on s’y sent bien, c’est essentiel. Et oui, c’est vrai, on ne pense pas assez à se mettre dans la peau des propriétaires, merci pour tes conseils. 

      Après, personnellement, je n’ai jamais été en contact direct avec les propriétaires des appartements que je visitais mais à chaque fois avec des agents immobiliers. D’où également l’importance du dossier qui est parfois le seul contact possible avec le propriétaire :)

      Belle journée à toi

       

  2. Vriament sympa cet article ! Je vais bientot etre à la recherche d'un appartement en France et c'est vraiment sympa tous ces conseils et toutes ces astuces 😉 ! Merci :) 

    xx, Clémence

    • Hello Clémence,

      Bonne chance alors ! En espérant que ces petits conseils puissent t’aider dans la recherche de ton chez-toi :)

  3. Je trouve que tes conseils sont très bien trouvés et plutôt exhaustifs, ayant moi-même déménagé sur Paris le mois dernier. Je suis d'accord avec Mar ci-dessus au niveau du comportement et "la première impression". J'ai dû trouver un locataire remplaçant pour mon ancien appartement afin d'écourter la période de préavis, et même si j'étais la locataire qui parle à une agence qui parle ensuite à un propriétaire, l'impression générale de la personne compte dans la façon dont on présente ensuite les dossiers. C'est un peu comme un entretien d'embauche, le "feeling" compte autant que le dossier brut!

    Evidemment, un autre conseil serait, de manière tout à fait pratique, de vérifier certaines choses de base qui ne peuvent pas être modifiées en tant que locataire et qui peuvent s'avérer très pénible – avoir un restaurant juste en-dessous = avoir du bruit tous les soirs et des rats dans son appart par exemple. S'il y a des traces d'humidité dans la salle de bains, probablement que la ventilation n'est pas efficace. Est-ce qu'il y a une arrivée d'eau dans l'appartement pour la machine à laver, comment se présente le vis-à-vis etc. Le plus important dans les critères de choix, pour moi, ce sont les choses que l'on ne peut pas changer une fois emménagé. Si c'est la couleur des murs qui pose problème, ce n'est pas grave, ça se repeint.

    En tout cas merci pour ce billet, il sera sûrement très utile à tous ceux qui vont déménager bientpot :)

    • Hello Kali, 

      Oui, je ne l’avais pas précisé et je suis tout à fait d’accord avec toi :) Merci beaucoup pour tes conseils ! 

      Je te souhaite une très jolie journée !

  4. Coucou Marline! Je tenais à te remercier chaleureusement car grâce à tes astuces logement, j'ai pu avoir l'appart de mes rêves :) La femme de l'agence nous à clairement dit que c'est la fiche sommaire (comme tu le conseilles ) avec toutes les infos (non fumeurs, pas d'animal, + casaniers que fetards…) qui a marché elle a trouvé ça "trop chou et surtout très organisé" (je cite) !! Donc merci mille fois car sans toi je n'aurais pas eu l'idée de faire le dossier ainsi franchement je suis aux anges!! Au plaisir de te lire, à bientot, Marie

  5. Merci beaucoup pour tes conseils!
    Il faut s’armer de patience et persévérer surtout! Ne pas hésiter à chercher sur tous les sites, leboncoin, pap, seloger, keeswap, ommi, locservices. Comme tu dis, mettre des alertes peut vraiment faire la différence.

Laisser un commentaire: