La douceur du dimanche

06.10.2013
|

L'ouverture des magasins le dimanche. 

Après le débat houleux qui a bousculé l'actualité ces derniers jours, je trouvais intéressant d'évoquer ce sujet, qui loin d'être superficiel, est selon moi assez révélateur d'un mode de vie envisagé par notre société. 

J'entends les arguments de certains qui, travaillant du lundi au samedi, n'ont d'autre possibilité que de faire leur marché ce jour-là. Je suis également consciente que pour d'autres, l'apport de salaire d'un dimanche travaillé peut être essentiel.

Moi-même, parfois, je peux regretter la fermeture de mon supermarché quand il me manque un ou deux ingrédients pour une recette ou un quelconque objet pour la maison.

Cependant, le débat va au-delà du simple argument de la liberté de travailler.

Ouvrir les magasins le dimanche c'est aussi entrer dans un monde où l'acte de consommation ne fait plus de pause. C'est un choix que nous faisons. C'est le mode de vie que l'on veut pour notre société. La consommation est déjà accessible 7 jours sur 7 et 24h sur 24h sur internet. De nombreux magasins et supermarchés ouvrent le dimanche matin. N'est-ce réellement pas suffisant ?

Le dimanche, c'est le seul jour qu'il reste pour se recentrer davantage sur l'être que sur l'avoir. N'y a-t-il pas plus enrichissant que de passer son dimanche après-midi dans un magasin de bricolage ou au supermarché ?

Préserver le dimanche tel qu'il est, c'est garantir une certaine qualité de vie. Il est déjà difficile de résister aux sirènes de l'achat la semaine. S'il est plus facile de pousser les portes d'un centre commercial et plus difficile de se poser pour réfléchir et trouver une activité dans laquelle nous prendrions vraiment du plaisir, le bonheur que l'on en retire est incomparable.

On compare d'ailleurs beaucoup notre pays à d'autres, dans lesquels les magasins sont ouverts chaque jour. Mais n'est-ce pas un certain cliché de la France, celui d'y vivre plus lentement et plus doucement qu'ailleurs ? Un cliché, ou plutôt un trésor, à chérir.

Des dizaines images, empreintes de douceur, m'évoquent le dimanche.

Des gourmandises : un chocolat chaud épais et crémeux, un fondant au citron et du thé brulant. 

Le bonheur de prendre son temps : se réveiller au rythme des premiers rayons du soleil. Lire sous la couette ; se rendormir. Se glisser dans un bain chaud et lacté, avec de la mousse et des bulles et un doux parfum de vanille et de lait de coco. Partir se balader en forêt, écouter le bruit des pas sur les feuilles mortes. Cueillir des champignons. Humer l'odeur des bois ; respirer. Se sentir simple créature parmi les créatures.

Marcher à Paris sous la pluie, sans devoir dévaler les escaliers pour attraper le prochain métro. Profiter des musées ; découvrir et être ébloui-e-. S'envelopper dans une couverture douce, regarder la pluie tomber. Voir ou revoir un beau film, d'amour, d'action, qui fait rire ou qui fait pleurer.

Il y tellement de choses à faire le dimanche. C'est une respiration dans la semaine qui donne la force, la joie et l'énergie de recommencer une nouvelle semaine. Le dimanche n'a pas besoin de magasin pour être apaisant, enveloppant et chaleureux. Protéger le dimanche c'est aussi protéger une idée. Celle que ce n'est pas forcément la carte de crédit qui fait le bonheur des Hommes. 

2 Commentaires:

  1. Très belle réflexion, effectivement ça parait effrayant de  "consommer sans faire de pause", mais je ne pense pas que ce soit à l'état de régler ça, bien sûr je ne vais pas refaire un exposé thèse/anti-thèse sur le travail le dimanche, mais après tout, respecter les choix de chacuns, ceux qui préfèrent aller faire leurs courses/travailler le dimanche, pourquoi pas? Et puis faire une pause, prendre le temps, c'est essentiel mais c'est à chacun de se réguler… je pense…. Bien sûr je suis bien placée pour comprendre les enjeux du droit de la concurrence qui se trouvent derrière ces décisions, mais j'aime l'idée d'accessibilité "quand on a envie" de ne pas se sentir obligée d'aller faire ses courses samedi soir, c'est peut-etre ça aussi "prendre le temps" non? 

    Bises :-)

  2. Tout à fait d'accord, j'avais proposé une liste sur mon blog autour du "Have a lovely day" ….. il n'y avait PAS

    "Do shopping on Sunday" 😉 C'est ma conception d'une journée parfaite, le dimanche !

    http://simplicityisnotsoeasy.blogspot.fr/2013/06/how-to-have-lovely-day.html

Laisser un commentaire: