Comment simplifier (encore plus) sa routine beauté

03.12.2014
|

Plus d'une année après avoir partagé ma routine beauté pour la peau et pour les cheveux, mes habitudes dans ce domaine ont un peu évolué et tendent désormais vers encore plus de simplification. Je vous propose aujourd'hui ce billet avec mes nouvelles habitudes de soins ! 

Les cheveux

Jusqu'à il y a peu de temps, je me lavais les cheveux tous les jours ; j'ai depuis décidé d'espacer les lavages. 

Il faut dire que si mes cheveux regraissaient très vite avec mes anciens produits, ce phénomène a nettement diminué après mon passage aux produits plus "propres". Désormais, je me lave les cheveux tous les trois ou quatre jours et cela suffit largement. 

En shampooing, j'utilise la base neutre d'Aroma-zone dans laquelle je glisse une dizaine de gouttes d'huiles essentielles de lavande et de Tea Tree. Je veille à bien diluer le produit et à le répartir sur toute la chevelure. Pour l'après-shampoing, j'utilise alternativement deux produits de Rahua (achetés en format voyage) : le conditioner et le voluminous conditioner. 
Je les apprécie tous les deux, mais ce n'est pas le cas avec les shampoings de la marque, que je trouve trop chers pour l'effet qu'ils ont sur mes cheveux ; ils sont plus chers que les John Masters Organics et sont beaucoup moins efficaces, sur moi en tout cas.

J'attends de finir ces produits pour racheter le shampooing à la lavande et au romarin et l'après-shampooing aux agrumes et au néroli de John Masters Organics pour les alterner avec la base neutre d'Aroma-zone. Ce sont vraiment des soins de qualité que je conseille à toutes les chevelures en mal de légèreté et de douceur.

La peau

La façon dont je prends soin de ma peau s'est encore simplifiée.

Pour le soir, après m'être consciencieusement lavée les mains, je démaquille mon visage avec l'huile DHC. Un flacon : six mois d'utilisation quotidienne ; c'est quand même relativement économique sur le long terme malgré le prix élevé de 25 euros à l'achat.
Pour moi, cette huile démaquillante est parfaite. Elle retire tout le maquillage (même le mascara They're reals ! de Benefit, très résistant), elle se rince très facilement et j'apprécie l'odeur fruitée d'huile olive.

Ensuite, un pschitt de brumisateur d'eau minérale ou un splash d'eau de fleur d'oranger (ou rien les jours de trop grande paresse), puis une noisette de crème (en ce moment une Florame piquée à mon amoureux, oui !) ou quelques gouttes d'huile d'amande douce, de la farmacia Santa Maria Novella, achetée à Florence cet été. Je finis par un peu de baume à lèvre à l'amande Hurraw. 

Exit le nettoyant Avène après l'huile DHC ! En l'enlevant de ma routine, je me suis rendue compte que ma peau était bien moins réactive. Pour moi, pas de doute, le duo démaquillage à l'huile/nettoyant à l'eau n'a pas lieu d'être et agresse mon épiderme plus qu'il ne lui fait du bien. 

Pour le matin, de l'eau minérale au brumisateur, un soupçon de crème. Et c'est tout.

Ajoutez à cela de bonnes nuits de sommeil et des fruits frais au quotidien. Résultat : ma peau ne s'est jamais aussi bien portée. Et qui dit peau en bonne santé dit moins de maquillage donc peau moins étouffée et plus jolie ! Un cercle vertueux de la bonne santé de l'épiderme, en somme.

Le corps 

Pour le corps, j'alterne entre un savon de Marseille à 72% d'huile d'olive et la crème de douche au citrus de Weleda. Parfum divin, texture onctueuse : pour moi c'est la meilleure crème de douche de tous les temps.
Je suis en train de finir tous mes tubes de crème pour le corps : aux agrumes, à la vanille/lait de coco et au miel doux. Un vrai bonheur pour la peau, qui est à la fois nourrie et délicatement parfumée.

Petit à petit, j'épuise tous les produits de mon ancienne routine ; j'ai fait un tri drastique et donné tout ce dont je ne me servais pas au quotidien. 
A part les produits cités ci-dessus, je n'ai gardé qu'un flacon d'eau micellaire Bioderma (pour les jours de paresse), le gel anti-spot de Clinique (terriblement efficace contre les petites imperfections) et un tube de crème solaire SPF50 Avène. 

Enfin, je transvase les produits aux packagings peu à mon goût dans des flacons transparents. Ca ne changerait peut-être rien pour certains mais pour moi, j'ai enfin l'impression de toucher du doigt ce que je désire en terme de soins : des produits doux, cocooning, dont l'efficacité prime sur la marque et le packaging aux milles promesses. Et fini le joyeux bazar bariolé qui fatigue les yeux et l'humeur ! 

Maintenant, quand je regarde les quelques flacons qui flottent désormais sur l'étagère de ma salle de bain, je me sens comme libérée d'un poids. Moi, l'ancienne addict aux tests de nouveaux cosmétiques en tout genre, je crois que j'ai enfin trouvé des produits simples et efficaces qui font du bien à ma peau.

Et vous, comment simplifiez-vous votre routine beauté ?

Source Photo(s) : Lemon Coco

7 Commentaires:

  1. bonjour,

    article très intéressant. Pour ma part, je simplifie depuis 2 ans. J'ai remplacé la crème hydratante corps, celle pour le visage et le baume à lèvre et le démaquillant par de l'huile d'amande douce. Plus de sécheresse, moins d'encombrement, plus de peau mixte et réactive. Et bien des économies aussi ! 

    Merci pour ton très joli blog. Cela repose l'esprit…

  2. Et pour la routine du matin : pas de savon, juste un peu d'eau fraîche et deux gouttes d'huile sur le visage et la bouche….

    Mon rouge à lèvres me sert aussi de blush. 

    Je transvase mes produits dans des flacons transparents comme toi, car cela crée une harmonie visuelle plus agréable. Je décolle aussi certaines étiquettes de cosmetique quand le packaging est trop voyant !

     

    • Ah l’huile d’amande douce, un vrai bonheur ! Je vais d’ailleurs bientôt poster un article sur cette super huile multi-fonctions :) Et je suis comme toi, j’ai enlevé toutes les étiquette des flacons de mes produits ! Du temps, de l’argent, une plus belle peau ; c’est vrai qu’il n’y a que des avantages à simplifier. Bonne soirée !

  3. Je viens de découvrir ton blog, c'est très intéressant, et reposant aussi, de lire sur ce genre de sujets, merci :) Cet article fait particulièrement écho d'où mon commentaire, puisque ces derniers mois j'ai suspendu mes achats pour faire le point et finir mon stock de produits, ce qui m'a amenée également à simplifier drastiquement ma routine – comme je ne rachète pas les produits j'en utilise moins, et j'ai vu s'opérer une amélioration de la santé de ma peau.

    Merci donc pour ces conseils, je vais peut-être revoir la façon dont je démaquille/nettoie mon visage le soir et voir ce qu'il se passe (en ce moment c'est démaquillant à l'huile bio mais que je trouve pas terriblement efficace + nettoyant bio Lavera, mais je trouve ma peau un peu sèche, 'tendue' après, puis eau de fleur d'oranger et huile d'argan).

    • Pour ma part, je m’intéresse de très près aux produits naturels mais je ne préfère pas utiliser d’huile végétale pour me démaquiller. Plusieurs raisons à cela : avec une huile pure, on doit rajouter une étape de plus avec le nettoyage et ça ne va pas dans le sens de mon envie de simplification. Par ailleurs, je pense, et je l’ai constaté également, ma peau était, comme la tienne, « tendue » et un peu sèche après ce nettoyage. Ensuite, la facilité d’utilisation de l’huile démaquillante DHC est un réel avantage : on enlève toute trace de maquillage en moins de deux minutes. C’est l’assurance pour moi de me démaquiller tous les jours, même ceux où la paresse pointe son nez ! 

      Merci pour tes compliments, cela me touche beaucoup :) Bonne journée

Laisser un commentaire: