Comment se créer un intérieur cosy

08.09.2013
|

Comme je l'ai mentionné dans le post précédent, l'épuration d'un intérieur ne signifie pas pour autant le dénuement. Certains n'aiment pas les intérieurs épurés de peur qu'ils paraissent fades, tristes ou ennuyeux. Mais décorer un appartement ou une maison avec soin tout en ne gardant que l'essentiel, c'est tout à fait réalisable. 

Pour moi la clef de l'aménagement d'un intérieur, ce n'est pas de combler un vide. C'est au contraire utiliser l'espace libéré par le tri pour créer un lieu à la fois fonctionnel, douillet et chaleureux. 

Voici quelques astuces que j'ai trouvées pour me sentir bien chez moi :

Ne garder que peu de meubles mais les choisir de belle qualité, confortables et esthétiques. Par exemple, pour un salon, ne garder qu'un canapé de taille moyenne mais où l'on peut rester plusieurs heures assis sans connaître l'inconfort. Bien sûr, il n'est pas toujours simple de pouvoir s'offrir de beaux meubles : poser une grande couverture dans une couleur apaisante et une matière douce peut être une astuce pour redonner une seconde vie à un canapé un peu défraîchi. 

Enlever les meubles qui ne sont pas essentiels, commodes, buffets, armoires hautes et lourdes, c'est libérer de l'espace, faciliter et rendre plus agréable les déplacements. C'est particulièrement vrai pour les petits espaces, comme le sont les appartements à Paris par exemple !

Ne choisir que quelques éléments décoration, flatteurs des sens. Un tapis moelleux et épais en coton écru, une belle lampe en bois précieux avec un abat-jour en lin, des rideaux fins ou des voiles au tombé parfait qui laissent passer la lumière, par exemple. Si l'on veut réellement aller à l'essentiel, on ne devrait avoir besoin que de quelques objets de décoration par pièce. Un objet pour une fonction : le tapis pour le toucher, pour la chaleur et le confort qu'il procure, la lampe et les voiles pour la vue, pour la lumière tamisée, une bougie  ou des fleurs pour l'odorat, pour le parfum subtil qu'elles diffusent, un ordinateur pour écouter des musiques apaisantes.

Pour l'ouïe aussi, faire en sorte qu'aucun son ne viennent déranger l'oreille (couinement des portes, grincement du canapé, chaises qui raclent le sol, …) est un petit cadeau à se faire. De même pour les autres objets : cela ne vaut pas la peine de toucher un bois rèche ou une couverture en synthétique qui crisse ou encore d'hûmer un parfum écoeurant. 

Des matières douces, une jolie lumière, le doux son du silence et un parfum léger suffisent à rendre un intérieur plaisant sans autre artifice suplémentaire.

Choisir des matières nobles. Eviter le synthétique, les mélanges de matière ou encore le plastique.

L'atmosphère d'un appartement peut changer du tout au tout si celui-ci a pour sol du parquet, du lino ou du carrelage. Ma préférence va au premier car il assure confort, esthétique et rend n'importe quel lieu plus chaleureux. Tandis que du carrelage dans un salon peut contribuer à refroidir la pièce. 

Par ailleurs, des matières pures et brutes (le bois, le coton, la laine, le lin, la soie pour les taies d'oreiller), plus raffinées, contribuent à faire d'un intérieur un petit coin de beauté.

Ne rien mettre sur les murs. On pourrait penser qu'un mur sans décoration a l'air triste. Au contraire, cela agrandit et éclaircit une pièce. Par ailleurs, un mur sans décoration n'arrête pas le regard et n'encombre pas la vue. De plus, on peut se lasser au fil du temps des images, photos, peintures accrochées et il s'en suit un schéma négatif et reproductible à l'infini : lassitude et frustation qui engendrent l'envie d'un nouvel achat.

Des couleurs adéquates. Pour la luminosité et pour agrandir l'espace, les tons clairs sont les meilleurs alliés. Par ailleurs, ce sont des couleurs apaisantes et dans lesquelles il est plus agréable à vivre au quotidien. Le blanc reste une valeur sûre mais ce sont aussi ses déclinaisons comme les écrus ou les blancs cassés qui apportent de la chaleur à une pièce. Les bruns clairs et les beiges en font de même. 

–  Rangement et propreté : je ne suis pas une fée de l'aspirateur mais il est clair qu'il est plus agréable de vivre dans un endroit clair, sain et ordonné que dans un désordre ambiant. Simplifier son intérieur permet aussi de raccourcir le temps passé à faire le ménage et à ranger, il y a donc tout à y gagner : )

Pour les locations meublées, il est parfois difficile de composer avec ce que votre propriétaire laisse. Mais comme dit plus haut, quelques changements mineurs (poser des rideaux fins et clairs, allumer des bougies, ajouter un tapis moelleux, poser au milieu du salon un beau bouquet de fleurs, …) peuvent tout changer dans un petit espace.

Il faut toujours rester prudent après un désencombrement pour ne pas retomber dans l'accumulation. On se laisse facilement tenter par un achat inutile et au fur et à mesure des jours, on peut se retrouver à crouler à nouveau sous les objets. Le processus de simplicité implique de faire attention et de réfléchir à chaque achat, grande ou petite chose.  

Je pense vraiment que ces petites astuces sont de bonnes pistes pour qu'un intérieur devienne un petit coin de paradis, cosy et chaleureux. Et vous, avez-vous d'autres idées à partager ? 

4 Commentaires:

  1. Tout ça s'est bien joli, mais impensable avec une vie de famille! Les tons clairs ne le restent jamais avec des petits bouts aux doigts plein de chocolat et aux feutres qui les démangent, les tapis moelleux sont dépiotés par les chats et les chiens… Bref, toutes ces maisons "de rêve" sont réservées aux adultes sans enfants (voire aux célibataires, parce que le planchet blanc ne résisterait pas aux chaussures de sécurité de mon mari après sa journée de boulot! ^^)

    • Les photos de cet article ne sont là que pour illustrer ; je n’ai en aucun cas dit qu’il fallait privilégier un parquet blanc :) Bien sûr qu’il y a toujours des choses avec lesquelles on doit composer. Il ne faut pas retenir ce qui est impossible à changer mais ce qu’on peut faire pour améliorer son intérieur. Voyons le côté positif des choses 😉

  2. Je suis assez d'accord avec les notions de désencombrement et de simplicité (peu mais beau et bonne qualité!). Par contre je ne comprendrais jamais que ces notions soient associées à du blanc ou des couleurs claires… Chez moi il ya très peu de meubles mais un mur bleu pétant (qui fait justement ressortir un très beau meuble blanc) et quelques affiches colorées au mur (chacune rapportée de voyage, donc porteuse de sens)

    Pour moi c'est donc de la simplicité colorée, et je suis apaisée dans cet univers (pas besoin de blanc ou d'écru/beige & co !) :)

    • Mais oui, je suis totalement d’accord, la simplicité ou le minimalisme n’imposent pas une palette de couleurs ! C’est juste une affaire de goûts personnels :) 

      J’ai toujours eu des goûts – en termes de vêtements et de décoration – très classiques (et cela même, bien avant l’arrivée de Pinterest et consor). 

      Je pense que le minimalisme et la simplicité peuvent prendre des formes esthétiques très variées (et très colorées) en fonction des préférences et de ce qui rend chacun heureux et épanoui. Je suis très admirative de la démarche de simplification stylistique de la blogueuse Balibulle et pourtant on ne peut pas dire qu’elle se cantonne au noir et blanc. Ce que je partage ici n’est pas un « modèle » de minimalisme ou de simplicité mais bien la façon dont je l’envisage avec mes envies et mes préférences personnelles :) 

Laisser un commentaire: